Le pays et sa géographie

Le pays et sa géographie

Quelques repères

Superficie : Avec ses quelques 1 285 215 km2, le Pérou est le troisième pays d’Amérique du Sud après le Brésil et l’Argentine
Point Culminant : Le Nevado Huascaran (6 768 m)
Population : 29 millions (72,3% de population urbaine et 27,7% de ruraux)
Langues officielles : espagnol (80 %), quechua (16 %) et autres langues comme l’aymara, le machiguenga, le chipibo (4%)
Régime politique: République démocratique. Le Président et les membres du Congrès sont élus tous les cinq ans au suffrage universel.
Religion : catholiques (89 %), évangélistes (7 %), autres (6 %)
Monnaie officielle : Nuevo Sol
Fête nationale : 28 Juillet (1821)
Décalage horaire : 6 à 7 heures de décalage horaire.

Géographie

Pays à la géographie très contrastée où les sommets de la cordillère des Andes surplombent à plus de 6 000 m d’altitude des plaines côtières qui longent le Pacifique.

P1070774

La Costa (La Côte)

La Côte forme une étroite bande de terre sableuse couvrant à peine 10 % de la superficie du pays. Un soleil ardent ne cesse de l’inonder de lumière. Elle est bordée à l’ouest par l’océan Pacifique, et, du nord au sud, s’étire sur près de 3 000 km. Le courant froid de Humboldt qui baigne ses côtes depuis le sud du Chili empêche la pluie d’atteindre l’intérieur des étendues côtières. Dans ce désert côtier ainsi créé, la végétation ne pousse que dans quelques oasis, le long des rivières qui dévalent la cordillère occidentale.

Salkantay

La Sierra (Les Andes)

Le Pérou est, sans l’ombre d’un doute, le pays andin par excellence. L’« épine dorsale » de l’Amérique du Sud, la Cordillère des Andes, est la plus longue chaîne de montagnes du monde et s’étend sur 10 000 km de l’Alaska jusqu’à la Terre de Feu. Couvrant 1/3 de la superficie du Pérou, elle est constituée de plusieurs chaînons volcaniques. Les crêtes s’élèvent de 4 500 m à plus de 6 500 m et les cols se situent rarement en-dessous de 4 000 m.

Parc national del Manu

La Selva (La jungle amazonienne)

À l’est des Andes, on pénètre rapidement dans la forêt tropicale humide de l’Amazonie, immense cuvette qui recouvre les trois quarts du territoire péruvien. Cet espace est occupé par une forêt dense et par des cours d’eau aux innombrables méandres. Elle est habitée par moins de 5% de la population péruvienne. La majorité des habitants est regroupée autour de villages traditionnels organisés en semi autarcie et reliés entre eux par un dense réseau fluvial.