Randonnée en Pays inca

Randonnée en Pays inca – 13 jours / 12 nuits

Randonnées en pays inca 13j (3)Ce trek vous amène au cœur de la culture inca, de la côte désertique du Pacifique en passant par les hautes plaines ventées de l’Altiplano, jusqu’à la luxuriante et profonde forêt amazonienne.

Ce circuit est l’occasion de découvrir l’incroyable diversité et la richesse du Pérou. Tout au long de votre séjour, vous vous émerveillerez des incroyables paysages naturels (le canyon del Colca aux environs d’Arequipa, les rives du fleuve Tambopata en Amazonie et le lac Titicaca dans les Andes), des sites historiques fascinants (la ville de Cusco, le Valle Sagrado de los Incas et le Machu Picchu) et vous rencontrerez des populations, à l’image des Uros du lac Titicaca, aux cultures ancestrales toujours intactes.

Un guide francophone vous accompagnera du premier au dernier jour.
Sur demande, ce trek peut être organisé sur 14 ou 15 jours.

RepèresCarnet de routeA savoirRéservation

Jour 1 :

Lima

Jour 2 :

Lima – Arequipa

Jour 3 :

Arequipa – Chivay

Jour 4 :

Valle del Colca – Cruz del Condor – Puno

Jour 5 :

Puno – Lac Titicaca – Iles Uros – Ile Taquile – Puno

Jour 6 :

Puno – Cusco

Jour 7 :

Cusco et ses environs

Jour 8 :

Cusco – Pisac – Urubamba – Ollantaytambo – Aguas Calientes

Jour 9 :

Machu Picchu – Cusco

Jour 10 :

Cusco – Puerto Maldonado – Tambopata

Jour 11 :

Trek dans la jungle amazonienne

Jour 12 :

Katicocha ou Collpa

Jour 13 :

Puerto Maldonado – Lima

Premier jour :

Lima

Les futurs randonneurs arriveront, en fin d’après-midi, à l’aéroport Jorge Chavez de Lima où les attendra le guide. Ils seront acheminés en véhicule privé à leur hôtel situé dans le joli quartier de Miraflores, au centre de Lima. Selon l’heure d’arrivée, vous aurez tout loisir soit de vous promener à travers ces rues verdoyantes et cosmopolites soit de vous reposer à l’hôtel. Le décalage horaire entre la France et le Pérou est de 6 à 7 heures.

Deuxième jour :

Lima – Arequipa (2 360 m)

Direction le centre historique de Lima, exemple superbe d’architecture coloniale. Vous découvrez le Paseo de la Republica, la Plaza San Martin, la Plaza des Armas, le Palais du Gouvernement, la Cathédrale et les maisons coloniales de style moresque décorées de magnifiques balcons de bois. Nous passons ensuite devant l’église et le couvent de San Francisco, ensemble architectural du XVIIème siècle dans lequel se trouve la plus belle collection d’art colonial d’Amérique latine. La visite prend fin avec les catacombes, galeries souterraines qui furent le premier cimetière de la ville.
L’après-midi, un avion nous attend à l’aéroport. Il nous conduira à la ville d’Arequipa, nichée à 2 360 m d’altitude, point de passage obligé dans tout circuit sud-péruvien.

Troisième jour :

Arequipa – Chivay

Bâtie aux pieds des Andes et entourée par trois volcans (Misti, Pichu Pichu et Chachani), la ville permet de s’acclimater en douceur à l’altitude avant d’attaquer la partie vraiment montagneuse. Arequipa est surnommée « la ville blanche », couleur de la roche volcanique qui a servi à l’édifice des bâtiments. La légende affirme que le quatrième roi inca, Mayta Capac, découvrant cette vallée, émerveillé, aurait ordonné à sa suite de s’arrêter disant en quechua : « Ari, Quipay ! » (Oui, restons !), donnant ainsi le nom à la cité. Les découvertes archéologiques font plutôt remonter les origines de la ville aux indiens Aymara installés là avant la période inca. « Ari » signifiant sommet et « Quipa », situé à l’arrière. Arequipa serait donc, en aymara, « Endroit derrière le sommet », c’est-à-dire derrière le volcan Misti.
Nous consacrerons la matinée à déambuler à travers cette jolie ville blanche. Nous découvrirons le riche musée Santuarios Andinos qui abrite la célèbre Momie Juanita, émouvante princesse inca qui fut offerte en sacrifice à l’Inca il y a 500 ans et dont le corps embaumé fut découvert en 1995, enfoui dans la calotte glaciaire du Nevado Ampato, à 6 380 m d’altitude. Plus loin, flânant à travers les allées fleuries et luxuriantes, nous trouverons le monastère Santa Catalina, le plus grand édifice religieux d’Amérique latine, fondé en 1580.
Après le déjeuner dans un restaurant local, nous partons en direction du canyon del Colca. La route traverse des plaines de haute altitude et parcourt la Réserve nationale de Salinas y Aguadas Blancas. Superbe périple qui vous permet d’apercevoir de nombreux troupeaux de vigognes au milieu de lagunes couvertes de flamands roses. Nous passons ensuite par le col de Patapampa (4 800 m d’altitude) qui offre une vue imprenable sur les montagnes et les volcans enneigés. La route plonge ensuite sur le petit village de Chivay qui marque l’entrée du Valle del Colca où nous passerons la nuit dans un hôtel familial. Le village possède d’agréables sources thermales, endroit idéal pour se relaxer (en option).

Quatrième jour :

Valle del Colca – Cruz del Condor – Puno

Au petit matin, nous quittons Chivay pour rejoindre le belvédère de la Cruz del Condor où nous aurons la chance d’admirer, au cœur d’un fascinant paysage montagneux, le vol du condor, roi du ciel andin.
De retour à Chivay, nous prenons la direction de Puno, au bord du lac Titicaca. Six heures de bus (400 km) nous séparent de cette escale touristique. La route qui y mène est fascinante. Soyez attentifs et ouvrez les yeux ! Cerné de volcans et de sommets enneigés, l’Altiplano est le domaine des lamas, alpagas et vigognes. Au bord des lacs aux reflets argentés on peut aussi croiser des flamands roses. Arrivés en début de soirée à Puno, nous nous installons à l’hôtel pour la nuit.

Cinquième jour :

Puno – Lac Titicaca – Iles Uros – Ile Taquile – Puno

Cette journée de croisière nous mène d’une île à l’autre, à la découverte du lac Titicaca, le plus haut lac navigable au monde à 3 812 m d’altitude. Naviguer sur le Titicaca revient à plonger au cœur de la civilisation inca puisque la légende raconte que le premier Inca, doté de six doigts, aurait surgi de ses eaux.
Nous serons accueillis tout d’abord par les Uros, habitants de l’archipel des îles flottantes cernées par les bambous, les fameux Totora. Ces bambous géants servent à la confection de cet habitat si particulier qui accueille 300 familles réparties sur 45 îlots. Le mode de vie reste très traditionnel même si beaucoup d’autochtones vivent aujourd’hui essentiellement du tourisme.
Notre embarcation nous emmènera ensuite jusqu’à l’île de Taquile, largement épargnée par la modernité même si plus de 40 000 touristes s’y rendent chaque année. Les habitants, aux costumes traditionnels colorés, continuent de vivre de la pêche à la truite et de la culture de la pomme de terre. Nous prendrons le temps de nous promener à travers les ruines pré-incas et les terrasses agricoles. Au loin, depuis les hauteurs de Taquile, on peut admirer les sommets enneigés de la Bolivie.
C’est à Puno que nous passerons cette sixième nuit, dans le même hôtel que la veille.

Sixième jour :

Puno – Cusco

A l’aube de ce neuvième jour, il est temps de se diriger vers Cusco. Dans la matinée, nous prendrons un bus touristique pour rejoindre l’ancienne capitale de l’Empire inca. Il faut compter 8 heures de transport à travers l’Altiplano. Les paysages entre Puno et Cusco sont superbes. Nous sillonnons des vallées peuplées de lamas, traversons le col de la Raya à 4 335 m d’altitude, découvrons des lacs aux reflets argentées avec, en arrière plan, le glacier de Chimboya qui culmine à 5 489 m. Le trajet est ponctué par la visite de différents sites archéologiques, tels Raqchi et Andahuaylillas. L’église Saint-Pierre-Apôtre d’Andahuaylillas est surnommée la Chapelle Sixtine d’Amérique en raison des remarquables fresques qui couvrent ses murs et son plafond multicolore.
Nous arriverons à Cusco vers 18h et nous serons logés dans un hôtel proche de la Plaza de Armas.

Septième jour :

Cusco et ses environs

La journée est essentiellement consacrée à la visite de Cusco et de ses environs. En véhicule privé, nous partons à la découverte du spectaculaire réseau de ruines incas qui domine la ville. Le site de Sacsayhuaman est impressionnant par la taille de ses pierres de construction ; certaines atteignent près de 6 mètres de haut et sont assemblées sans mortier, dans le plus pur style inca, Sur ce site, a lieu tous les ans, le 24 juin l’Inti Raymi, la fête du Soleil. Nous nous rendons ensuite à Kenko parcouru par de multiples canaux courant en zigzag qui forment un véritable labyrinthe, Kenko en quechua. C’était un site dédié au culte du Soleil et de la Lune. Autre site, Pukapukara, ensemble aux pierres rougeâtres, qui servait d’avant poste de protection pour la population. Tambomachay, connu pour ses canaux et ses chutes d’eau, est un excellent exemple des qualités techniques des architectes et des ingénieurs hydrauliques incas. Après ce plongeon dans l’histoire, nous vous proposons de continuer à pied pour rejoindre la ville de Cusco en contrebas. Arrivés à destination, chacun pourra vaquer à son rythme et découvrir, l’après-midi, ce véritable musée à ciel ouvert où se mêlent d’impressionnants murs incas et des maisons coloniales aux balcons arabo-andalous.

Huitième jour :

Cusco – Pisac – Urubamba – Ollantaytambo – Aguas Calientes

Cette journée est consacrée à la découverte du Valle Sagrado de los Incas, au nord-est de Cusco. Les découvertes archéologiques montrent que le site était apprécié des Incas pour ses caractéristiques géographiques et climatiques. Le circuit démarre à Pisac, suit le cours du fleuve Urubamba pour rejoindre Ollantaytambo. Nous nous arrêtons tout d’abord à Pisac, réputé pour son vaste site archéologique et pour son artisanat local. Avant de visiter la zone archéologique perchée sur une colline à l’entrée du village, vous aurez tout loisir de déambuler à travers le marché. Après une halte à Urubamba pour se restaurer, nous partons à Ollantaytambo, lieu de nombreux affrontements, en 1537, entre les forces du chef Manco Inca et l’expédition espagnole dirigée par Fernando Pizarro. Ancienne forteresse constituée de pierres travaillées avec une admirable précision, la construction, à flanc de montagne, est formée de plusieurs terrasses, cinq donnant sur le ravin et six sur la vallée. C’est depuis Ollantaytambo que nous prendrons un train pour rejoindre Aguas Calientes où nous logerons la nuit.

Neuvième jour :

Machu Picchu – Cusco

Après le petit déjeuner pris vers 5h30, nous pourrons emprunter un des premiers autobus touristiques en partance vers le Machu Picchu pour profiter, dès l’aube, de la découverte inoubliable du site. Accompagnés d’un guide, vous visiterez le Machu Picchu, pendant 2 heures. Parmi toutes les merveilles, on découvre entre autres la Plaza principal, la Torre circular, el Sagrado Reloj Solar, les appartements royaux et le Templo de las Tres Ventanas. Autant d’occasions de mieux connaître le mode de vie des Incas, leurs croyances, leurs cultes et leurs cérémonies religieuses.
A l’issue de la visite guidée, chacun aura l’opportunité de profiter pleinement et à son rythme de la magie du lieu. C’est le moment idéal, si vous le désirez et si vous avez réservé, d’entamer l’ascension du Huayna Picchu (visite optionnelle) où se trouvent de magnifiques édifices incas. Le guide vous donnera toutes les indications pour faire seul l’ascension de ce sommet. Pour le gravir, il faut payer 15 dollars et réserver l’entrée du site en même temps que vous payez l’ensemble du trek. La montée au Huayna Picchu est très pentue mais l’effort en vaut la peine ; le paysage est indescriptible ! Les personnes souffrant de vertiges et sujettes à des malaises doivent éviter ce parcours.
Pour déjeuner sur le site, il n’y a qu’un seul restaurant onéreux alors que se trouvent à Aguas Calientes des restaurants accessibles à tous les budgets. Pour se rendre à Aguas Calientes, une navette part du Machu Picchu toutes les 15 minutes.
Entre 15h et 18h, un train de retour conduit d’Aguas Calientes à Ollantaytambo. Le trajet dure 1h45. L’heure de départ peut varier selon le nombre de places assises. Ensuite, le parcours d’Ollantaytambo à Cusco s’effectue dans l’un de nos autobus.

Dixième jour :

Cusco – Puerto Maldonado – Tambopata

Prochaine étape de notre séjour : l’Amazonie. De Cusco, en avion, que nous nous rendons à la ville de Puerto Maldonado. De là, nous empruntons un bateau pour longer la rivière Tambopata jusqu’à la ville du même nom. Cette croisière de quelques heures au cœur de la forêt amazonienne est l’occasion d’observer de superbes cascades et des animaux bien adaptés à la région (caïmans, tortues, grenouilles et une multitude de papillons).
L’après-midi, c’est à pied et en canoë que nous cheminerons dans la jungle amazonienne à la découverte de sa faune et de sa flore. Cette région est un véritable paradis pour les amateurs de nature. Rien d’étonnant qu’elle soit si prisée par les photographes professionnels qui y trouvent une inspiration sans bornes. Nous passerons la nuit dans un lodge à Tombopata.

Onzième jour :

Trek dans la jungle amazonienne

De bonne heure, nous partirons faire un trek jusqu’à la lagune Cocococha située à environ 6 km. En chemin, nous pourrons découvrir une multitude d’oiseaux, des papillons multicolores, des plantes exotiques, dans une végétation tropicale luxuriante traversée par de larges rivières. Arrivés à la lagune, ceux qui le souhaitent pourrons louer des canoës pour explorer, par eux-mêmes, la beauté du lieu.
Retour au lodge de Tombopata, dans l’après-midi.

Douzième jour :

Katicocha ou Collpa

Ce douzième jour, vous aurez un choix à faire. Deux activités sont possibles :
› Un trek jusqu’à la lagune de Katicocha pour approfondir la découverte de l’environnement de la jungle amazonienne
› Une visite à la Collpa, réserve de perroquets que l’on peut observer depuis une falaise. Il est possible de voir jusqu’à 500 perroquets et aras, d’espèces différentes.
L’après-midi, nous ferons une randonnée jusqu’à un fort, puis nous visiterons l’école primaire de la communauté, une occasion de partager un moment avec les enfants.
Retour au lodge de Tambopata pour savourer notre dernière nuit au cœur de la forêt amazonienne.

Treizième jour :

Puerto Maldonado – Lima (Vol International)

A l’aube, nous entamons, en bateau, notre voyage de retour à Puerto Maldonado. Nous prenons un avion pour Lima où le vol de retour vers la France est prévu en début de soirée.

Votre réservation inclut :

Transports

› Deux vols intérieurs : Lima – Arequipa et Cusco – Puerto Maldonado et Puerto Maldonado – Lima
› Bus nationaux : Arequipa – Puno et Puno – Cusco
› Billets de train aller-retour Ollantaytambo – Aguas Calientes
› Billet de bus aller-retour Aguas Calientes – Machu Picchu
› Les transports terrestres pour se rendre sur les lieux de visite et les excursions

Guide

› Visites et excursions encadrées par des guides bilingues français et anglais

Hébergement

› A hôtel, chambre double avec petit déjeuner et salle de bain privée
› Chez l’habitant (Trek Canyon del Colca et lac Titicaca)
› En lodge (Amazonie)

Trek et billets d’entrée aux sites

› Trek Canyon del Colca, pension complète (sauf dernier déjeuner)
› Croisière sur le lac Titicaca, pension complète
› Billet d’entrée sur les sites et excursions (Machu Picchu, etc.)

Votre réservation n’inclut pas :

– Le vol international
› L’alimentation sauf les repas mentionnés (Trek Canyon del Colca, Lac Titicaca et Trek en Amazonie)

Remarque importante

Il peut s’avérer que des changements s’imposent hors de notre volonté, en fonction :
› des intempéries
› de l’état des routes
› des horaires de vols
› des grèves qui peuvent perturber l’organisation de la randonnée ou la rendre dangereuse.
Dans ces circonstances, TrekkInca proposera des solutions alternatives. Soit des dates, soit des circuits différents.

Nous consulter pour :
› Trek alternatif
› Tarif groupe impair
› Chambres triples
› Supplément chambre simple.

Si vous êtes intéressés par ce trek ou si vous souhaitez d’autres informations, n’hésitez pas à