La gastronomie

La gastronomie péruvienne est le nouvel Eldorado de l’Amérique Latine. Encore méconnue en France, cette cuisine surprend par la qualité de ses plats et la diversité de ses recettes. Cette gastronomie est une mosaïque de saveurs qui reflète un pays aux multiples facettes : le Pérou des hauts sommets de la Cordillère des Andes où de glorieux empires ont laissé leur empreinte dans la pierre, l’Amazonie où la luxuriante forêt regorge de produits exotiques, la Côte enfin avec ses bords de mer paradisiaques. Tous sont des lieux de richesse gastronomique.

ceviche

La Côte

Baignée par les eaux du Pacifique, la Côte regorge de fruits de mer et de poissons, vedettes incontestées des menus. Il faut déguster le fameux ceviche, plat à base de poissons et de fruits de mer macérés dans une marinade de citrons verts et d’oignons. Les amateurs de poisson pourront apprécier l’escabèche de pescado (un poisson frit servi froid et recouvert d’une sauce pimentée), accommodé aussi avec des camarones (crevettes), des calamares (calmars) et des chorros (moules). Le littoral compte aussi sur une variété de plats offrant une large gamme de viandes. L’aji de gallina sait allier la saveur du piment et la chair blanche de poulet nappée de sauce sur un lit de pommes de terre bouillies. Le seco de cabrito est un rôti de chevreau servi avec haricots et riz. L’arroz con pato a la chiclayana est un plat alliant canard et riz.

thJLQ5ERQV

Les Andes

Dans les Andes, les plats sont à base de viande (bœuf, porc et poulet) accompagnée de pommes de terre et de maïs. Vestiges de l’empire inca, les anticuchos sont des brochettes de cœur de bœuf marinées et cuites ensuite sur du charbon de bois. Le cuy, cochon d’Inde qu’on embroche et que l’on fait frire sur un feu de braise est une autre spécialité andine. Le rocoto relleno est un piment rouge farci de viande, de pommes de terre et d’œufs. La cuisson de la pachamanca, préparation de viande et de légumes, se fait dans un trou, à même le sol, dans lequel des pierres ont été déposées puis chauffées ; le tout doit cuire, sur la braise, à petit feu.

chicha_morada

L’Amazonie

La gastronomie amazonienne juxtapose fruits et légumes et une variété de poissons pêchés dont les fameux pirañas (piranhas) et les immenses poissons-chats appelés paiches. Le poisson est, le plus souvent, grillé et garni de palmitos (cœurs de palmier), de manioc et de bananes frites. Autres mets répandu en Amazonie, la sopa de motela, soupe à base de chair de tortue. Les amateurs de liqueur apprécieront les différentes préparations du Pisco (eau de vie de raisin). La chicha morada (bière de mais violet) est la boisson familiale par excellence. On peut la déguster aussi dans une chicheria, bar typique de la Sierra. Dans certains recoins des marchés de la région amazonienne, vous rencontrerez, sans nul doute, des vendeurs de jus d’aguaje (fruit tropical).