Trek de Choquequirao – 8 jours

8 jours de randonnée, le long du fleuve Apurimac

Trek de Choquequirao - 8j (2)

La citadelle inca de Choquequirao – en quechua «  Berceau de l’Or  »- est connue comme la «  Sœur Sacrée du Machu Picchu  ». Située dans la vallée de Vilcabamba, au nord-ouest de Cusco, sur le flanc est des Andes, à plus de 3 100 m d’altitude, Choquequirao se niche sur un sommet, au milieu d’une forêt humide, avant-poste de la jungle amazonienne. Les montagnes et vallées qui encerclent la citadelle recèlent une extraordinaire biodiversité tant animale (ours à lunettes, condors, pumas, renards, etc.) que végétale (fougères géantes, orchidées diverses et multiples) née des constants changements climatiques. La région est bordée par de deux profonds canyons, à l’est celui de Willcamayu et à l’ouest celui d’Apurimac. Au fond, courent des rivières qui creusent et dessinent, depuis toujours, un des plus beaux et spectaculaires paysages andins.

Découverte comme la «  Sœur Sacrée  » du Machu Picchu en 1910 par l’explorateur nord-américain Hiram Bingham, il faudra attendre les années 1990 pour que commence la restauration du site. A ce jour seul 30 % des 1810 hectares ont pu être mis au jour. On y découvre d’authentiques terrasses incas qui servaient à l’agriculture et de lutte contre l’érosion, des temples, des greniers de maïs et quinoa, des places publiques, des terrasses cérémonielles, des ouvrages hydrauliques et des habitations. Après l’occupation de Cusco par les Espagnols en 1535, Choquequirao aurait servi de refuge à la résistance inca pendant plus de 40 ans. Nous vous proposons 2 superbes treks permettant de rejoindre la citadelle de Choquequirao. L’un de 4 jours, aller-retour, part du village de Cachora, longe le profond canyon d’Apurimac au cœur de montagnes enneigées et de forêts humides et grimpe jusqu’au site après 2 jours de marche. L’autre de 8 jours emprunte le même chemin et rejoint à l’aube du 3ème jour, depuis Choquequirao, le Machu Picchu.

RepèresCarnet de routeA savoirSuggestionsRéservation

Jour 1 :

Cusco – Cachora – Chiquisca

Jour 2 :

Chiquisca – Playa Rosalina – Marampata – Choquequirao

Jour 3 :

Choquequirao – Col de Choquequirao – Rio Blanco

Jour 4 :

Rio Blanco – Maizal – Col de San Juan – Yanama

Jour 5 :

Yanama – Col de Yanama – Totora Pampa

Jour 6 :

Totora Pampa – La Playa

Jour 7 :

La Playa – Llactapata – Aguas Calientes

Jour 8 :

Aguas Calientes – Machu Picchu – Cusco

Altitude : 1550 – 4670 m. / 5085 – 15321 f.
Haute saison : toute l’année
Durée : 8 jours – 7 nuits
Niveau de difficulté : moyen

Cette randonnée est ouverte à deux personnes au minimum.

Premier jour :

Cusco – Cachora – Chiquisca. 4 h 30 de transport.
7 h de randonnée.
Température : chaude

5h30  : les participants sont pris en charge par le guide à leur hôtel, direction le village de Cachora à 4h30 de route de Cusco. Là nous attendent l’équipe de cuisiniers, des muletiers et leurs animaux qui nous accompagneront tout au long de ce trek. Après avoir chargé les mules qui porteront tout notre équipement, nous commençons notre marche vers le col de Capuliyoc à 2 800 m d’altitude.
Pour y parvenir, il nous faut traverser des paysages tout en contrastes, faisant alterner une végétation verdoyante depuis les profondeurs du Canyon d’Apurimac en contrebas jusqu’aux cimes enneigées des montagnes environnantes. C’est au cœur du canyon, sur le site de Chiquisca situé à 1 930 m, que nous installerons notre premier campement.

Deuxième jour :

Chiquisca – Playa Rosalina – Marampata – Choquequirao.
7 h de randonnée.
Température : alternance de chaud et de froid

Après un riche et consistant petit-déjeuner, à Chiquisca, nous démarrons notre deuxième journée de marche. Cette journée sera une alternance de pentes et de côtes, entre canyon et hauts sommets. La première descente de 45 minutes, faite de boucles et de virages, nous mène à la Playa Rosalina à 1 550 m, au bord du fleuve Apurimac. Le lieu est parsemé de grosses pierres  ; il est doté d’un pont permettant de franchir le fleuve. Nous grimpons ensuite pendant 4 heures jusqu’à Marampata à 2 850 m, où plusieurs familles autochtones nous accueillent. C’est aussi depuis cette petite ville que nous pourrons jouir d’une superbe vue sur le complexe archéologique de Choquequirao situé à 3 033 m d’altitude. Une dernière heure de marche nous mène à notre terrain de camping, à 25 minutes de la cité inca. Après avoir pris le temps d’installer le campement et de déjeuner, une première visite du site de Choquequirao s’impose. Avant-goût du lendemain.

Troisième jour :

Choquequirao – Col de Choquequirao – Rio Blanco.
4 h de randonnée.
Température : chaude avec des moustiques

La plus belle journée du trek nous attend  ! Au lever du soleil, nous retournons sur le merveilleux site inca de Choquequirao, l’occasion avec notre guide de découvrir les richesses de ce majestueux « Berceau de l’Or », comme le surnomment les habitants de la région. Parmi toutes les richesses du lieu, il est possible d’admirer des fontaines liturgiques, des places publiques, des lieux de culte et l’unique Ushnu de la région, esplanade ronde cérémoniale.
Et nous voilà partis à l’ascension du col de Choquequirao qui culmine à 3 270 m. La montée se fait à flanc de montagne, face à un paysage spectaculaire. La descente, dans un second temps, s’effectue à travers le site archéologique de Pinchaunuyoc à 2 450 m qui servait par la passé de point de contrôle des voyageurs allant du Machu Picchu à Choquequirao. Toute cette après-midi sera l’occasion d’observer différentes espèces d’oiseaux (condors, aigles, perroquets, etc), des orchidées et des plantations de coca. Nous passons la nuit au cœur du canyon de l’Apurimac, à Rio Blanco, «  Rivière Blanche  » à 1 900 m.

Quatrième jour

: Rio Blanco – Maizal – Col de San Juan – Yanama.
9 h de randonnée.
Température  : alternance de chaud et de froid avec des moustiques.

L’alternance de températures chaudes et froides combinée aux constants changements d’écosystème, font de cette journée la plus difficile et la plus spectaculaire du trek.
Démarrage à 7h du matin avec un riche et consistant petit déjeuner. C’est une longue montée qui nous attend à flanc de montagne jusqu’à Maizal, à 3 000 m d’altitude. Nous ferons là une courte halte, en profitant de la vue sur des paysages magnifiques. Après avoir repris notre souffle, nous passons par trois anciennes mines incas, connues comme les Mines Victoria. Avant d’être abandonnées au XVIIème siècle, elles regorgeaient d’or, d’argent et de cuivre. Nous poursuivons notre chemin via un ancien chemin inca pavé et arrivons à San Juan (4 170 m), un excellent mirador d’où il est possible d’admirer les vallées, les montagnes et les glaciers de Padrayok d’Ampay et Pumasilio qui culminent à plus de 5 000 m d’altitude. Pour cette quatrième nuit, nous camperons dans le petit village de Yanama, à 3 530 m d’altitude, à quelques mètres de l’école communale.

Cinquième jour :

Yanama – Col de Yanama – Totora Pampa.
8 h de randonnée.
Température : chaude avec des moustiques

A l’aube de ce cinquième jour, il ne faudra pas oublier de boire une tisane de coca car nous nous lançons à l’assaut du point le plus haut du trek, le col de Yanama à 4 670 m. Il faut compter 3 heures de marche à vive allure pour y parvenir. Le chemin serpente la rive du fleuve Yanama, cerné par de magnifiques glaciers enneigés, tels le Salkantay (6 264 m) et le Pintuyu (5 450 m). L’après-midi nous conduit, à travers une belle descente vers la vallée de Totora Pampa, à 3 200 m. C’est dans la petite ville de Totora que nous poserons nos sac à dos pour la nuit.

Sixième jour :

Totora Pampa – La Playa.
7 h de randonnée.
Température : chaude avec des moustiques

Cette journée sera inoubliable. Nous longeons le fleuve Totora, dans la vallée du même nom, à la rencontre de paysans vivant de l’agriculture et de l’élevage et ne parlant que le quechua. Après 45 minutes environ de descente, nous rejoignons la route de Salkantay d’où nous pouvons admirer une grande variété de fleurs et d’animaux. Les orchidées y sont magnifiques, Masdevallia en voie d’extinction, Maxillaria mauve, Odontoglossum jaune. Au détour du chemin s’entremêlent les plantations de café, de cacao, de bananiers, de grenadiers, d’avocatiers. Avec un peu de chance, nous pourrons débusquer certaines espèces de faucons comme le Cara cara, le Colibri real et des Aguilas del monte. Dans ce décor extraordinaire agrémenté de magnifiques cascades, nous traversons les eaux thermales de la petite vallée de Sahuayaco. Plus loin, à 2 650 m d’altitude, nous aurons le plaisir de rencontrer la communauté rurale de Winaypoco où nous déjeunerons.
L’après-midi, après 2 h de marche, nous atteignons notre campement situé soit à La Playa (2 100 m) soit à Lucmabamba (2 020 m).

Septième jour :

La Playa – Llactapata – Aguas Calientes.
6 h de randonnée.
Température : chaude

Après le petit déjeuner, nous empruntons, pendant 3 heures, un magnifique chemin inca qui nous mène au site archéologique de Llactapata à 2 650 m. Ce centre religieux extraordinairement bien placé, splendide mirador perdu au milieu de la végétation et des montagnes, offre une vue imprenable du sanctuaire du Machu Picchu et de l’Apu Salkantay. Mais nous n’atteindrons le site que le lendemain. Pour le moment, il s’agit de redescendre pendant 3 heures jusqu’à la Hidroélectrica, plantée à 1 950 m. Nous déjeunons et prenons congé de l’équipe d’appui. Tous les bagages seront restitués à ce moment-là.
Pour rejoindre Aguas Calientes, nous emprunterons un train touristique pendant 45 minutes. Nous dînerons et passerons la nuit dans un hôtel très agréable à Aguas Calientes.

Huitième jour :

Aguas Calientes – Machu Picchu – Cusco.
Température  : tempérée à chaude

Après le petit déjeuner, vers 5h30, nous pourrons prendre un des premiers autobus touristiques en partance vers le Machu Picchu afin de profiter, dès l’aube, de la découverte inoubliable du site. Le même guide qui a accompagné le groupe tout au long de la randonnée anime la visite du Machu Picchu pendant 2 heures. Parmi toutes les merveilles, on découvre entre autres la Plaza principal, la Torre circular, el Sagrado Reloj Solar, les appartements royaux et le Templo de las Tres Ventanas. Autant d’occasions de mieux connaître le mode de vie des Incas, leurs croyances, leurs cultes et leurs cérémonies religieuses.
A l’issue de la visite guidée, chacun aura l’opportunité de profiter pleinement et à son rythme de la magie du lieu. C’est le moment idéal, si vous le désirez et avez réservé, d’entamer l’ascension du Huayna Picchu (visite optionnelle) où se trouvent de magnifiques édifices incas. Le guide vous donnera toutes les indications pour faire seul l’ascension de ce sommet. Pour le gravir, il faut payer 15 dollars et réserver l’entrée du site en même temps que l’ensemble du trek. La montée au Huayna Picchu est très pentue mais l’effort en vaut la peine. Le paysage est indescriptible ! Les personnes souffrant de vertiges et sujettes à des malaises doivent, bien évidemment, éviter ce parcours.
Pour déjeuner sur le site, il n’y a qu’un seul restaurant onéreux alors que vous trouverez à Aguas Calientes des restaurants accessibles à tous les budgets. Pour vous rendre à Aguas Calientes une navette part du Machu Picchu toutes les 15 minutes.
L’après-midi, vous pouvez profiter des fameuses eaux thermales de la ville d’Aguas Calientes, détente exceptionnelle après avoir parcouru un tel périple. L’entrée aux thermes s’élève à 10 soles (non compris dans le forfait).
A 14h55 ou 18h10, le train de retour va d’Aguas Calientes à Ollantaytambo. Le trajet dure 1h45. L’heure de départ peut varier selon le nombre de places assises. Ensuite, le parcours d’Ollantaytambo à Cusco s’effectue dans l’un de nos autobus qui arrive à la Plaza de Armas vers 22h30.

Votre réservation inclut

Transports, billets d’entrée et guides

› Transport privé de votre hôtel à la ville de Cachora
› Billet d’entrée aux ruines de Choquequirao et Machu Picchu
› Billet d’autobus touristique aller-retour Aguas Calientes – Machu Picchu
› Billet de train touristique Aguas Calientes – Ollantaytambo et autobus jusqu’à Cusco
› Billet de train touristique de la Hidroelectrica à Aguas Calientes
› Guide professionnel bilingue espagnol – anglais. Pour un guide en langue française, contactez-nous

Alimentation

› Différents types de repas sont servis pendant le séjour : 7 petits déjeuners, 7 déjeuners, 7 goûters (boissons chaudes, gâteaux, épis de maïs grillés, etc.) et 7 dîners. Vous aurez l’occasion d’apprécier, sans majoration, différents plats typiques du Pérou
› Sur demande et sans majoration, repas végétarien disponible
› Thé ou tisane de coca à prendre le matin pour un démarrage en douceur
› Eau potable pour remplir vos gourdes matin et soir et davantage si vous en formulez la demande par avance
› Cuisinier et aide cuisinier chargés de préparer les repas
› Sacs biodégradables pour les déchets

Équipement de camping

› Eau chaude matin et soir pour une toilette rapide
› Tentes de camping de bonne qualité munies de piquets d’aluminium. Afin que chacun puisse disposer d’un espace confortable pour dormir, tout en gardant ses sacs à dos à proximité, nous offrons à un groupe de deux randonneurs des tentes conçues pour quatre personnes. Le personnel dispose de ses propres tentes
› D’autres tentes servant de cuisine et de salle à manger sont équipées de sièges et de tables
› Sans supplément, nous offrons aux randonneurs des duvets et des matelas gonflables pour mieux dormir. Les passagers doivent les porter. Si vous mesurez plus d’1,95 m, il ne vous sera pas possible de louer un duvet à Cusco; dans ce cas, nous vous conseillons d’amener votre propre sac de couchage
› Chambres avec salles de bains privées à Aguas Calientes

Équipage

› Muletier et ânes pour porter l’équipement du groupe (les bagages personnels sont limités à 10 kg par personne). Le muletier et les ânes ne nous accompagnerons que jusqu’au septième jour !
› Transport de l’équipement personnel de la Playa à la Hidroelectrica en voiture puis en train jusqu’à Aguas Calientes

Premiers secours

› Ballon d’oxygène
› Pharmacie de premiers secours

Votre réservation n’inclut pas

– Petit déjeuner du premier jour et déjeuner du dernier jour
› Entrée à Huyna Picchu (20 dollars). Il faut réserver longtemps à l’avance l’ascension au Huayna Picchu. Seules 400 personnes peuvent visiter chaque jour ce site alors que le Machu Picchu reçoit plus de 2 500 visiteurs par jour. Sur demande, nous nous chargeons de réserver l’entrée au Huayna Picchu
› Entrée aux thermes d’Aguas Calientes (10 soles)
› Assurance de voyage et de santé. Nous vous recommandons vivement d’avoir une assurance pour toute annulation, interruption, perte de bagage, retard, évacuation médicale en urgence et soins médicaux. Pendant tout le voyage munissez-vous des copies d’assurances. TrekkInca ne peut être tenu responsable d’un quelconque accident ou de la perte de biens personnels imputable aux randonneurs
› Pourboires pour les porteurs, cuisiniers et guides sont toujours les bienvenus

Que puis-je emporter ?

– Passeport : tous les participants doivent l’avoir avec eux
› Si vous êtes étudiant, vous devez présenter votre carte d’étudiant (ISIC) pour bénéficier d’une réduction. Il faudra la faxer à notre agence en même temps que le passeport et la présenter en divers points du chemin
› Attestation d’assurance de voyage
› Sac à dos entre 30 et 40 litres, avec cape imperméable
› Chaussures de marche
› Chaussettes
› Chemises avec manches courtes ou longues
› Poncho de pluie et chapeau. La température est parfois très froide et il peut pleuvoir. Dans ce cas, les vêtements mouillés n’ont pas le temps de sécher. Il faut donc prévoir des vêtements de rechange
› Veste imperméable
› Pantalons longs ou courts car la température varie beaucoup et très vite
› Maillot de bain et sandales pour les douches et thermes d’Aguas Calientes
› Protection solaire et lotion anti-moustiques
› Gel désinfectant
› Comprimés purificateurs d’eau
› Gourde
› Papier toilette
› Médicaments personnels. Tout randonneur doit déclarer s’il est atteint d’une maladie
› Appareil photo
› Frontale. Nous vous recommandons de prendre deux jeux de piles
› En-cas et barres de céréales
› Monnaie en soles

NB : Du premier au septième jour, nous serons accompagnés par notre équipe de muletier et des ânes; ils porteront tout l’équipage du groupe mais aussi les objets personnels des randonneurs (10 kg par personnes). Le septième jour, tout l’équipement sera transféré dans des voitures vers la Hidroelectrica

Réservation

Un dépôt de 250 dollars, non remboursable, doit être effectué pour confirmer la réservation. Le dépôt sera utilisé de la façon suivante :
› Entrée au Machu Picchu (50 dollars)
› Entrée au Parc National de Choquequirao (55 dollars)
› Billet de train de la station Hidroelectrica à Aguas Calientes (25 dollars)
› Billets de bus du Machu Picchu à Aguas Calientes (24 dollars)
› Billet de train Aguas Calientes – Ollantaytambo (65 dollars)
› Frais de dossier (15 dollars)
Pour toute réservation, l’avance financière doit être accompagnée d’une copie de votre passeport ainsi que de toutes vos coordonnées personnelles : nom complet, numéro de passeport, nationalité, âge, sexe
Un billet acheté ne peut être revendu. Les tickets d’entrée aux sites archéologiques, billets d’autobus et train, sont nominatifs et ne sont pas remboursables.
Tarif dégressif à partir de 5 personnes, nous consulter.

Moyen de paiement : Western Union. Les frais d’envoi liés au transfert d’argent seront déduits des sommes restant à payer (sur présentation de votre reçu Western Union). Pour plus d’information sur les moyens de paiement, consultez Nos garanties.

Confirmation de réservation

Le solde doit être payé en dollars ou soles (monnaie locale). Le versement total doit être effectué au plus tard 2 jours avant le début du trek. En cas de non paiement du solde dans les délais impartis, TrekkInca se réserve le droit d’annuler la réservation. Les arrhes préalablement versées et investies dans la préparation du trek ne sont pas remboursables. Le solde réglé, aucun remboursement n’est possible car le budget final de l’ensemble du trek est définitivement investi.

Remarques importantes

Il peut s’avérer que des changements se produisent la veille ou le jour du départ, en fonction :
› des intempéries
› de l’état des routes
› des grèves susceptibles de perturber l’organisation de la randonnée ou de la rendre dangereuse.
Dans ces circonstances, TrekkInca vous propose une alternative  : soit des dates, soit des circuits différents. Mais ce choix se fait dans un cadre limité  : la date des billets d’entrée au Machu Picchu et celle des billets de train ne peuvent être renégociées auprès des différentes officines.
Les touristes ont l’obligation de nous informer de leur état de santé et doivent se munir de leurs propres médicaments.

Si vous êtes intéressés par ce trek ou si vous souhaitez d’autres informations, n’hésitez pas à