Manco Capac

Un souverain légendaire

Fils d’Inti et de Pachamama, Manco Capac, ou Ayar Manco, était le premier souverain légendaire des Incas, le fondateur de la dynastie inca.
La légende raconte que Manco Cápac et Mama Ocllo, enfants du dieu soleil Inti (lui-même fils de Viracocha, le dieu créateur), seraient nés de l’écume du Lac Titicaca avec la mission d’apporter la civilisation aux hommes après le grand déluge qui avait tout dévasté.
Inti leur confia un bâton d’or en disant ceci :
« À partir du grand lac, où vous arriverez, marchez vers le Nord. Chaque fois que vous vous arrêterez pour manger ou dormir, plantez ce bâton d’or dans le sol. Au moment ou vous pourrez l’enfoncer sans effort, c’est ici que vous devrez fonder Cuzco et diriger l’Empire du soleil. »
Après une errance, ils atteignirent une colline surplombant la vallée de Cuzco (qui signifie „nombril du monde“ en quechua). Plusieurs signes miraculeux les informèrent que c’était l’endroit où ils devaient s’installer. Une fois établis à Cuzco, Manco Cápac et son peuple n’occupèrent qu’une petite partie du territoire de la vallée de Cuzco.

Pachacútec , neuvième Inca, inventa et diffusa les légendes de l’origine des Incas afin de « diviniser » leurs exploits et promouvoir leur identité et ainsi unifier son empire.

Les années d’existence et de règne de Manco Cápac font l’objet de doutes et de débats entre les historiens et les chroniqueurs, presque autant que de savoir s’il est un personnage historique ou mythique. A Cusco il ne reste aujourd‘hui qu’une seule statut en l’honneur de Manco Capac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *