La pierre aux 12 angles

La vedette de la ville de Cusco

Les pierres qui ont de 7 jusqu’à 11 angles sont assez courantes dans les murs incas. Celles qui en ont 12 ne courent pas les rues … sauf celles de Cusco ! Incrustée dans le mur du Palacio del Inca Roca, rue Hatun Rumiyoc (« Pierre Majeure » en quechua), à quelques pas de la Plaza de Armas, impossible de passer à côté de cette incroyable pierre. Entourées de 11 voisines reliées entre elles sans ciment ni mortier, l’imbrication est parfaite ! Douze angles saillants ou rentrants, aigus ou obtus dont les joints sont si fins qu’il y est impossible d’y glisser une aiguille.

Merveille de l’architecture humaine, elle est aujourd’hui le symbole de la maitrise du travail de la pierre des constructeurs incas. Les Incas ne dominaient pas le fer et n’avaient que des outils en bronze ou en cuivre, beaucoup moins résistants. La technique de coupe consistait à chauffer le bloc en allumant un feu, puis le refroidir brutalement en déversant de l’eau. Autre technique ingénieuse : ils introduisent dans la roche des extrémités de rondins de bois sec, en suivant une ligne. Puis, ils les mouillent et attendent que le bois gonflant fasse éclater la roche. Ils prennent soin de laisser sur place les roches superficielles, souvent abimées et dégradées par l’environnement et les conditions climatiques. Les roches sont grossièrement taillées avant d’être transportées sur le lieu de construction pour les tailler.

Autre impératif plus que nécessaire dans cette zone : relever le défis sismique. Si l’empilement est linéaire, alors les glissements sont favorisés et les tensions sont elles, inégalement réparties.  Dans une structure polygonale, telles que construites par les incas, les mouvements sont quasiment impossibles et les tensions sont mieux réparties. Inspirés des civilisations précolombiennes antérieures, l’architecture inca est le fruit d’un héritage culturel boosté par des architectes des plus ingénieux !

La région regorge de nombreux exemples de cet art architectural, parmi lesquels Sacsayhuamán la forteresse de Cuzco, ou encore les impressionnantes ruines d’Ollantaytambo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *