La faune

Le Pérou s’enorgueillit d’héberger 462 espèces de mammifères, 1 815 d’oiseaux, 395 de reptiles, 408 d’amphibiens, 2 000 de poissons et 4 000 de papillons.

P1070691

La plaine côtière et les îles

La Côte péruvienne est essentiellement habitée par des oiseaux marins (mouettes, albatros, sternes), des pélicans, des colonies de lions de mer, des flamants roses, des reptiles et des invertébrés. Les eaux abondent en anchois et autres espèces marines (sardines, églefins, soles, maquereaux, éperlans, flétans, homards, crevettes). Le lac Titicaca, ainsi que d’autres lacs et rivières des Andes, sont également très poissonneux.

P1070583

Les Andes

Les Indiens élèvent, pour leur consommation, des cochons d’Inde (cuyes), des moutons, des lamas et des alpagas. Parmi les animaux sauvages, on rencontre des troupeaux de vigognes et de Guanacos (deux cousins du lama désormais protégés), des rongeurs (Chinchillas, Viscaches), des lézards. Et de nombreux oiseaux (le condor, dont l’envergure dépasse 3 m), plusieurs variétés de flamants (le Nandou, qui ressemble à une petite autruche), le Coq de roche du Pérou, la Bernache des Andes, le Tinamou orné, le Pic coucou, les oies et les Ibis des Andes.

L’Amazonie

 Le versant oriental des Andes, est le lieu de prédilection pour le jaguar, l’ours à lunettes et le tapir. On y croise aussi le couguar, le tatou, le pécari, le fourmilier, plusieurs dizaines d’espèces de singes, des perroquets, des alligators, des tortues, ainsi que toute une variété de serpents et d’insectes. L’Amazonie compte quantité d’oiseaux multicolores (aras, perruches, perroquets, colibris, toucans) qu’il est possible d’apercevoir à l’aube dans les clairières des falaises argileuses. Parmi les mammifères de la forêt humide figurent les singes hurleurs, les paresseux, les pécaris, les fourmiliers, les tatous, les dauphins d’eau douce. Parmi eux évoluent des papillons multicolores et de minuscules colibris, et se glissent un grand nombre de reptiles, de batraciens et d’insectes.

Parc national del Manu